All tagged Simon De Muynck

Quelle participation dans les grands projets de la Région bruxelloise ? (débat radio)

Selon toute vraisemblance, les luttes écologiques et sociales sont liées. Qu‘il s’agisse par exemple des zones à défendre (« ZAD ») contre la construction d’un aéroport à Nantes, de la mobilisation contre une maxi-prison à Haren ou de la possibilité de construction d’une méga-usine de biométhanisation en Région de Bruxelles-Capitale, la lutte est portée par des acteurs qui se mobilisent autant contre des structures capitalistes et productivistes peu démocratiques et peu transparentes qu’en faveur du développement d’autres modes de gouvernance qui permettraient un dialogue social plus fluide et plus équilibré.

2018. DEBAT RADIO. L'économie circulaire et la réutilisation des matériaux de construction à Bruxelles

Qu'est-ce que l'économie circulaire? D'où nous vient-elle? Que représentent les flux de matériaux de construction dans le métabolisme de Bruxelles? Quelles sont les filières de réemploi existantes? Quels sont les freins et surtout les leviers pour développer l'économie circulaire à Bruxelles? Voici quelques questions auxquelles nous tâchons de répondre avec nos invités:

2017 - ... . Pépinière Citoyenne

Le projet consiste à impliquer riverains, naturalistes et écoliers bruxellois dans une démarche à long terme visant à développer la nature en ville et à renforcer la protection des espèces patrimoniales en leur proposant de planter et gérer des arbres/arbustes fruitiers indigènes,

2015. La phytoremédiation au serviCe du développement durable. Rapport.

En 2013, le Centre d'écologie urbaine a décidé de mettre en place un réseau transdisciplinaire
composé d'experts, de professionnels et de citoyens engagés baptisé "Opération Tournesol". En
février 2013, un workshop a été organisé ; les scientifiques francophones du pays travaillant sur la
thématique ont été réunis afin d’identifier les défis et le potentiel de la phytoremédiation à
Bruxelles

2014. C'est le hareng qui nous a sauvés - expo sur l'alimentation en temps de guerre

Les années de guerre sont souvent synonymes de pénurie alimentaire. Les traces des défis du quotidien et des réponses apportées perdurent dans les archives, dans les greniers et dans les mémoires. Des structures administratives mises en place par l'occupant aux livres de cuisine des ménages en passant par le marché noir et les potagers implantés en plein centre-ville, cette exposition propose de vous faire découvrir certains des nombreux aspects de la question alimentaire de la fin des années 1930 à la fin des années 1940.