Index

Le roman d'un châssis

fenetre5
fenetre5

Etant donné que le châssis d'origine était - à proprement parler-  pourri, il convenait de le changer. "Bonjour donc à vous monsieur le menuisier, pourriez-vous remplacer cette fenêtre? En bois issu de forêts gérées? Très bien. Bonne journée et à bientôt." Puis vinrent les architectes qui s'exclamèrent en cœur: "Oh mes amis! Si vous faites les choses si bêtement, vous créerez un pont thermique tout autour de votre châssis! Il ne faut pas de rupture dans l'isolant, comprenez-vous? Sinon il pourrira bien vite du fait de la condensation... tout comme son aïeul!".

fenetre
fenetre

C'est ainsi que débuta la construction d'un large cadre en bois où la fenêtre viendra se loger de manière à ce qu'elle soit au même niveau que l'isolation (qui sera faite en bouchons de liège, mais c'est une autre histoire...). Vous suivez? C'est Fran notre artiste en résidence qui s'y colle. Merci, Fran. Entre temps: "Allo monsieur le menuisier? Tout compte fait venez seulement livrer la fenêtre, nous la poserons nous-même. Oui, oui nous savons ce que nous faisons, il y a des "hommes de métier" autour de nous...

Comme Fran, l'homme de métier, repartira bientôt en Espagne, il faudra bien trouver une solution... Nous avons donc décidé de le faire nous-même d'après les plans conçus avec les architectes André et Laurent. (générique défilant...) Stephan, dans le rôle du chef de chantier, bravo. Merci Son pour ta sagacité. Et puis Seb pour ta dextérité. Ou le contraire. Merci à moi-même: bravo pour ton boulot incomparable. Standing ovation pour Michael qui sait se taire, agir et faire des remarques adéquates. Révérence à Jernej qui a été parfait. Accolade chaleureuse à Boris qui tenait la fenêtre même quand il n'y avait pas besoin. Merci à tous. Nous remercions également le menuisier et l'apprenti, le bûcheron, le conducteur de camion, les nombreuses secrétaires, la boulangerie du coin de la rue et le monsieur qui a roulé la plaque de zinc pour la glisser dans la voiture en disant: "Ah oui, hein, pas de problème!"

L'épilogue? Nous vous laissons juges. Venez donc jetez un œil. Quoi qu'il en soit, nous sauvegardons dorénavant quelques degrés supplémentaires. Reste l'isolation en bouchons de Champagne et de St Petrus où vous pourriez peut-être nous aider car notre consommation de vin apparaît comme décidément trop faible au regard des quantités astronomiques dont nous avons besoin.

 

L'arrivée de l'hiver

Vernissage : zoom sur les projets de rénovation

0