eNSEIGNEMENT DE LA Cocof - pour une transition écologique et solidaire

thumbnail ceria-01.jpg

L’enseignement de la Commission Communautaire Française à Bruxelles (COCOF) regroupe 9 instituts dans plusieurs endroits en Région de Bruxelles-Capitale (Anderlecht, Berchem-Sainte-Agathe, Ville de Bruxelles). En tout, l’enseignement de la COCOF concerne plus de 6000 élèves et étudiants de 7 à 77 ans.

Début 2019, des dizaines de milliers de jeunes se rassemblent lors de marches pour le climat, à Bruxelles et partout en Belgique. Ils demandent que des politiques plus ambitieuses soit menées contre le réchauffement climatique planétaire et la destruction de l’environnement générés par les activités humaines.

Que peut-on faire concrètement à Bruxelles dans les écoles et Instituts de la Cocof? Comment mieux gérer l’eau, l’énergie, développer la biodiversité, mieux manger et réduire les déchets? Le Centre d’écologie urbaine et Osmos ont été missionnés par la Cocof de février à septembre 2019 pour apporter des réponses concrètes et mettre en avant les initiatives qui se développent déjà depuis plusieurs années. Cette mission s’articule autour de trois axes:

  • Mettre en place des actions concrètes rapides (verdurisation, installation de compost et formation au compostage, action de nettoyage de déchets…)

  • Mettre en avant les initiatives existantes et proposer un narratif pour scénariser la mise en œuvre des projets écologiques et solidaires à moyen et long terme

  • Proposer un masterplan pour le développement des différents sites.

Les actions et évènements par école:

Campus du Ceria

Le campus du Ceria, créé en 1947

Le campus du Ceria, créé en 1947

Fondé au sortir de la seconde guerre pour l’enseignement et la recherche autour des métiers de bouches avec les instituts Émile Gryzon et Roger Lambion, le Centre d’Enseignement et de Recherche des Industrie Alimentaires (CERIA) s’est étoffé au fil des années et accueille aujourd’hui la Haute Ecole Lucia De Brouckère, l’Institut de promotion sociale Roger Guibert, l’Ecole Supérieure des Arts du Cirque (ESAC), le laboratoire de microbiologie Labiris et bientôt deux nouvelles écoles du secondaire en pédagogie active.





Article de La Capitale le 24/05/2019

Article de La Capitale le 24/05/2019

Les photos sont de Marine Payez (à part les clean walks)

AGENDA:

  • Le 4 mai dans les jardins du Ceria lors des portes ouvertes du Ceria: un atelier de construction de mobilier d’extérieur sera organisé. Par la suite, des  ateliers participatifs auront lieu tous les mercredis:

    Au programme pour les mois de mai et juin :

    · Mise en culture des bandes de maraîchage,

    · Assemblage de la serre tunnel,

    · Montage de teepees de houblon,

    · Construction de mobilier de jardin en matériaux de récupération.

    Cet espace est évolutif et vos idées et suggestions sont les bienvenues. Vous pouvez contacter pour ce projet Antoine ou Florian : amorthier[at]spfb.brussels – 02/526.79.28 ou Florian : fgoor[at]spfb.edu.brussels – 02/526.73.99.

  • Le mercredi 15 mai de 16h à 17h30: Table ronde sur l’opportunité de la micro-biométhanisation pour traiter les biodéchets produits par le Campus avec Alain Grenet (qui teste la micro-biométhanisation notamment sur un campus universitaire lyonnais dans le cadre du projet européen DECISIVE), Yves Bertrand, un ingénieur belge qui expérimente une unité de micro-biométhanisation à Bruxelles et Pascal Dupuis consultant et porteur du projet BioBeeBox  

     




Plan aménagement jardin Ceria.jpg

Les jardins du Ceria…

A l’origine du projet, une serre d’aquaponie a été installée sur les pelouses du bâtiment 10 avec l’aide d’un financement de Bruxelles Environnement en mars 2016. Ce système combine l’aquaculture et l’hydroponie (culture de plantes avec des éléments nutritifs dans de l’eau). Des étudiants de Gestion de l’Environnement Urbain et de Diététique de la Haute Ecole Lucia de Brouckère y ont réalisé des stages et TFE.

Le Pouvoir Organisateur de la COCOF souhaitait agrandir le projet en vue de créer un espace didactique pour les utilisateurs du CERIA (étudiants, enseignants, agents) sur l’ensemble des pelouses en face du bâtiment 10 (voir plan ci-dessus). 

Pour démarrer le projet, Florian Goor a été engagé en mars 2019 afin de mettre en culture la zone et d’organiser des ateliers didactiques. Une rencontre avec les représentants des écoles du CERIA a été organisée le 15 mars pour co-créer un plan d’aménagement. Depuis lors, tout est mis en œuvre pour préparer le terrain en vue d’être opérationnel pour septembre : achat du matériel, déplacement d’un Portacabine du site du Bon Air, mise en culture, préparation d’activités didactiques, …

 …. Un espace de sensibilisation à l’environnement

L’espace sera divisé en 2 zones. Dans la zone maraichère, il y aura des teepees de Houblons, la serre d’aquaponie, une serre tunnel, des vignes, des bandes de cultures professionnelles et un espace d’expérimentation pour les écoles. La zone dédiée à la Biodiversité comprendra un étang, une spirale à aromates, des fruitiers et d’autres projets à développer. Des tables et des bancs seront construits avec du matériel de récupération pour créer un espace d’accueil à l’entrée du site.

Institut Redouté-Peiffer & Site d'horticulture du Bon Air

Institut de Redouté-Peiffer, rue Marius Renard à Anderlecht

Institut de Redouté-Peiffer, rue Marius Renard à Anderlecht

L’Institut Redouté-Peiffer est un établissement d'enseignement de type secondaire technique et professionnel basé à Anderlecht. L’école a notamment une importante section horticole. Sur son site d’horticulture de plusieurs hectares au Bon Air (101 rue du pommier à Anderlecht), 200 élèves y apprennent tout au long de l’année les techniques écologiques de maraîchage, d'arboriculture ornementale et fruitière, d’entretien des espaces verts intérieurs et extérieurs. Les horticulteurs (en herbe) s’y initient à la création et à la gestion des parcs, des potagers, des vergers, des toitures vertes ou encore des prairies fleuries…

AGENDA:

  • Le jeudi 13 heures à 16h30, formation au compostage des enseignants par le Centre d’écologie urbaine et Jean-Marie Savino, fondateur de Environnement éco-circulaire et formateur au comité Jean Pain.

  • Le vendredi 21 juin, atelier sur le compostage avec l’équipe d’ouvriers du Bon Air par Jean-Marie Savino, fondateur de Environnement éco-circulaire et formateur au comité Jean Pain.

  • Le jeudi 27 juin dans la matinée, visite par des étudiants en urbanisme et architectures dans le cadre d’une école d’été sur l’économie circulaire entre les université de Bruxelles (La Cambre-ULB), Genève, Montréal et Paris.

  • Les vendredi et samedi 18 et 19 octobre, le site ouvre ses portes lors des Journées Good Food pour de nombreuses visites guidées, restauration sur place avec les produits du site et un marché de fruits et légumes. Voir l’évènement Facebook.

 

Institut Alexandre Herlin

Institut Alexandre Herlin à Berchem-Saint-Agathe

Institut Alexandre Herlin à Berchem-Saint-Agathe

Situé à Berchem-Saint-Agathe, l’Institut Alexandre Herlin offre une éducation adaptée pour environ 400 élèves du fondamental et du secondaire. L’Institut s’agrandira bientôt pour accueillir de nouveaux élèves.

AGENDA:

  • 25 mars, 13h - 14h: Réunion de préparation et de réflexion avec les professeurs sur les actions à entreprendre pour l’environnement.

  • 2 mai, 8h30 - 12h30: Atelier #1 construction et plantation biodiversité

  • 9 mai, 8h30 - 12h30: Atelier #2 construction et plantation biodiversité

Institut Charles Gheude

Institut Charles Gheude, rue des tanneurs à Bruxelles 1000

Institut Charles Gheude, rue des tanneurs à Bruxelles 1000

Situé en plein cœur de Bruxelles-Ville, l’institut Charles regroupe environ 250 élèves du secondaire qui se forment à des métiers techniques et manuels. L’école est marquée par un contexte très urbain et bétonné.


AGENDA:

  • 28 mars 2019: Greenday avec professeurs, éducateurs et une centaine d’élèves avec des ateliers sur le compostage (avec installation d’un compost), sur la création de produits ménagers, la gestion de l’eau et le tri des déchets.

Greenday avec professeurs, éducateurs et une centaine d’élèves en mars 2019