Quelle participation dans les grands projets de la Région bruxelloise ? (débat radio)

Quelle participation dans les grands projets de la Région bruxelloise ? (débat radio)

Selon toute vraisemblance, les luttes écologiques et sociales sont liées. Qu‘il s’agisse par exemple des zones à défendre (« ZAD ») contre la construction d’un aéroport à Nantes, de la mobilisation contre une maxi-prison à Haren ou de la possibilité de construction d’une méga-usine de biométhanisation en Région de Bruxelles-Capitale, la lutte est portée par des acteurs qui se mobilisent autant contre des structures capitalistes et productivistes peu démocratiques et peu transparentes qu’en faveur du développement d’autres modes de gouvernance qui permettraient un dialogue social plus fluide et plus équilibré. L’objectif est clair : face aux défis sociaux et environnementaux contemporains, il faut mobiliser et donner plus de pouvoir et de responsabilités tant aux populations plus précarisées qu’aux innovateurs sociaux. Autrement dit, il faut « capaciter » les populations qui sont actuellement exclues de la prise de décision. 

Mais dans les faits, comment ces nouvelles gouvernances  peuvent-elles structurellement, ou constitutionnellement même,  changer l’exercice du pouvoir ? De quels instruments (juridiques, économiques, institutionnels, technologiques…) disposons-nous pour tendre vers une société socialement et écologiquement plus juste ? A quelle échelle doivent-ils être mobilisés ? La lutte pour la réforme des processus participatifs et décisionnels dans les grands projets doit-elle s’effectuer en-dedans ou en dehors des structures de pouvoirs « traditionnelles » ?

Pour en discuter, nos invités:

Jérôme Pelenc, chercheur à l'Institut de Gestion de l'Environnement et de l'Aménagement du Territoire (IGEAT). Il est notamment auteur de l'article "Les ZAD ou comment s’opposer tout en proposant" publié à Barricade

Simon De Muynck, coordinateur du projet de recherche-action Opération Phosphore visant à gérer de manière écologique les matières organiques en Région de Bruxelles-Capitale au travers notamment du développement des innovations socio-techniques.

Pour participer à ce débat comme spectateur et éventuellement participer, merci d'envoyer un petit mail à swen@urban-ecology.be

Où? Dans les studios de Radio Campus

Végétalisation de l'avenue de l'Opale

Végétalisation de l'avenue de l'Opale

Le mémoire "Paysages résilients", par Pierre Lacroix, récompensé par la fondation pour les générations futures

Le mémoire "Paysages résilients", par Pierre Lacroix, récompensé par la fondation pour les générations futures